• Instruction en famille : la vie avant/après, le match en 6 points!

    Officiellement, les vacances scolaires sont là. Concrètement, ça ne va pas changer grand chose pour nous, vu que ça fait un petit bout de temps qu'on fonctionne au ralenti niveau instruction, mais qu'on ne compte pas tout arrêter complètement pour autant (on a plein de lapbooks en route!)

    Mais on va profiter de la symbolique de cette date pour dresser un petit bilan de notre première année d'instruction en famille.

    Pour ça, je vous propose un petit match "notre vie avant VS notre vie maintenant" : alors, est-ce qu'on vit mieux en IEF ou est-ce que "si on aurait su on aurait pas venu"?

    Réponse sur pouloucoq.blogspot.fr

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « *Sic semper IEF (Ainsi meurt l'IEF, à peu près)Moi, maman et blogueuse ief : suis-je responsable du mal-être enseignant? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Juillet 2016 à 15:01
    myriam
    J'adore ! Ça me rappelle ma première année d'IEF (et oui moi je suis une veterante j'ai DEUX ans d'expérience) je partage ton billet génial. Par contre après deux ans et le congés parental fini .... certaines choses ont bien changé dans mon esprit. Sinon ne t'inquiète pas tu n'est pas la seule à être monomaniaque.
      • Mardi 5 Juillet 2016 à 15:18

        Oui la fin du congé parental m'inquiète un peu, je l'avoue... Mais on n'y est pas encore, pour le moment c'est que du bon!

        Merci pour le partage! <3

    2
    Mardi 5 Juillet 2016 à 15:18

    Super article ! Merci de ce passage en revue très instructif.

    Avec ma réduction d'activité actuelle je perçois déjà cet "enrichissement" de nos journées, et la différence aussi des soirées (que je trouve particulièrement impressionnante chez toi!); je suis curieuse de ce que ça va donner à plus long terme. Même sans pouvoir comparer avec un "pré-IEF".

     

      • Mardi 5 Juillet 2016 à 15:22

        Je crois que l'effet coup de feu du 18/20h est exponentiel avec le nombre d'enfants. clown

      • Gwen
        Mercredi 6 Juillet 2016 à 00:05

        ah ben merci, ça augure bien de la suite :D

    3
    Mardi 5 Juillet 2016 à 15:31

    Article très sympa! En ce moment, je l’avoue,  je suis moi aussi un peu plus à l’aise dans mes pyjamas :-p mais il faut dire que l’après bébé ça n’aide pas vraiment...

    Bon, nous l’école, les trajets et tout le tintouin on a jamais connu mais nous sommes très bien ainsi alors pourquoi changer de bonnes habitudes!? 

    La belle aventure continue avec ses hauts et ses bas (pas assez nombreux pour gâcher le tout),  bonnes vacances à tous les petits “maisoliers”!

      • Mardi 5 Juillet 2016 à 17:38

        Oui oui, moi aussi c'est l'après bébé... depuis 15 mois. he

        Bonnes vacances chez vous aussi! ^_^

    4
    Mardi 5 Juillet 2016 à 15:49

    Quel article ! J'adore et j'adhère à 100% ! Merci pour ce moment d'humour et de verité.

      • Mardi 5 Juillet 2016 à 17:39

        Mais avec plaisir! happy

    5
    Mardi 5 Juillet 2016 à 17:55
    Alexandra

    Article qui tombe à pic .... juste après avoir fermé la porte de ma classe pour démarrer en septembre l'IEF avec ma mini!!!

    Même si je n'avais pas trop d'inquiètude sur mon choix , ce genre de petit article vient me rassurer complètement!! Et avec humour en plus, Merci!!!!

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 11:53

        Bienvenue dans l'aventure! Oui, on angoisse un peu au moment de faire le grand saut, il y a une période d'ajustement... Et puis on trouve son rythme, je crois. Enfin, nous ça s'est passé comme ça. :-)

    6
    Mardi 5 Juillet 2016 à 20:24

    Tout en humour, j'adore! ^^ Juste pour te rassurer (enfin si ça t'inquiète mais ça n'en a pas l'air wink2) tu n'es pas la seule à virer monomaniaque, d'ailleurs savoir que je ne suis pas la seule m'invite à me laisser le devenir un peu plus encore hihihi

    Bonne soirée à vous tous

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 11:54

        Tss tss tss, ça va encore être de ma faute! lol winktongue

    7
    ciiiiiiiiiiiiiiiiii
    Mercredi 6 Juillet 2016 à 11:24

    pour la socialisation, c'est pas un peu pénalisant ? heureusement ils sont 5 et je sais qu'à l'école on ne fait pas toujours que des rencontres agréables, mais ça me paraît important pour l'éducation de se confronter à ce genre de pluralité sociale non ?

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 12:06

        Si on parle de pluralité sociale, alors l'ief est plutôt plus efficace que l'école : on a l'occasion de croiser des gens de tout âge, origine, milieu... Quand en classe on reste enfermé avec les 30 mêmes gamins du même âge, durant un an ou plus. On me fait souvent la remarque depuis quelques mois que mes enfants parlent "bien" : à savoir, pas bébé, facilement, pas timides, en respectant les codes de la conversation et en développant.

        Si on parle de fréquenter des pairs : Tiloulou n'avait AUCUN copain à l'école. Ils ont des activités extra-(non)scolaires : ma fille y retrouve ses copines qui fréquentent pour la plupart son ancienne école. Elles s'échangent des petits mots, dessins... Elle a une adresse mail qu'on a communiqué aux parents avant sa désco pour garder le contact. Elle a des correspondants nonsco. Et, c'est particulier, mais en fait nous nous réfugions plusieurs semaines par an dans un mobil-home, dans un camping (oui, alors que nous vivons dans une maison à la campagne, on est des gens compliqués lol) où de nombreuses personnes sont résidents à l'année : donc là ils ont des potes de longues dates.

        Pour l'Ado, c'est encore plus simple : entre les sms, facebook et les virées ciné -Macdo, sa désco n'a pas changé grand chose. Un copain manque à l'appel, c'est tout.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :