• À propos de la proposition de loi anti IEF

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Mai 2016 à 11:35
    Aurore Valantin

    Excellent billet ! Ironie savoureuse à souhait ! Ils me fatiguent ces gens qui parlent sans savoir. L'ignorance est le plus grand des maux. La preuve. :-(

    Pétition signée !

    2
    Lundi 13 Juin 2016 à 13:10

    Bonjour, 

    Je découvre votre blog au gré de pérégrinations au sujet de ce texte de loi. Je pose le contexte : ma maman est institutrice avec depuis quelques années des classes de tout petits ( enfant ayant 2 ans à l'entrée dans cette section un peu à part). Ces enfants sont progressivement scolarisés selon leur capacité et leur besoin : quelques heures, une demi journée, une demi journée puis la cantine. C'est une expérience selon elle bénéfique à certains enfants. Je suis moi même maman d'un petite fille qui entrera à l'école en Septembre. J'ai choisi de la mettre à l'école car j'ai fait toute ma scolarité à l'EN et ça s'est bien passé. Mais je veux garder le choix de la sortir du système de l'EN si le besoin se faire sentir pour diverses raison. Je veux garder ce choix et que l'ensemble des parents l'aient. 

    L'EN devrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs pour s'améliorer plutôt que de stigmatiser certains choix. Elle devrait se remettre en question sur le nombre croissant de familles qui font le choix d'instruire différemment leurs enfants que ce soit à la maison ou en pédagogie alternative. 

    Je suis entièrement d'accord avec votre point de vue. Il me semble imbécile voire stupide de limiter la possibilité d'instruction en famille à ce qu'ils proposent. 

    Le choix d'instruire son enfant soi même et à domicile doit pouvoir rester un choix familial. Comme vous le dites les enfants ont parfois besoin de sortir du système scolaire pour pouvoir apprendre sereinement.

    Et en dernier lieu agiter le chiffon "des méchants z'arabes-islamico-radicaux-terroristes en puissance" est une ineptie. On peut instruire des enfants dans un cadre religieux sans en faire des terroristes : vous donnez l'exemple du lycée Lillois, et il y en a surement d'autres ayant des confessions différentes.

     

    Je suis un peu décousue dans mes propos, mais avoir et garder le choix, me paraît un élément important de la liberté de chacun. 

     

    Bonne journée, 

     

    Isabelle

     

      • Lundi 13 Juin 2016 à 14:11

        Merci d'avoir pris le temps de laisser ce message. Le soutien, fut-il moral, des personnes qui ne sont pas directement impactées par ces mesures est extrêmement précieux. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :